À la découverte de Kevin Rivaton : défenseur du tourisme de niche et grand amateur de cyclisme

Entre vacances sur les plages de Tyr, voyages en Amérique latine et cyclisme à Beyrouth, Kevin Rivaton s’adonne entièrement à sa passion pour le tourisme écologique et pour des découvertes palpitantes autour du globe. Il est né à Beyrouth au Liban le 30 août 1982, où il grandit avant de rejoindre la France. Consultant en ingénierie culturelle et touristique à Paris, il habite à Belleville dans le dix-neuvième arrondissement, avec son épouse, sa fille et son fils.

Formation universitaire et vie professionnelle

D’abord intéressé par des études d’économie, Kevin Rivaton passe les concours Accès et Sésame qui lui permettent d’intégrer l’école de commerce de Toulouse. Il emménage donc à Toulouse pour entreprendre une licence en économie et gestion. Après ses trois premières années de formation universitaire en économie, il décide par la suite de poursuivre dans le secteur du tourisme qui l’intéresse depuis tant d’années. Pour son master, il s’inscrit donc en science Internationale du tourisme, marketing et Management toujours à l’école de commerce de Toulouse. Au cours de sa dernière année de master, Kevin Rivaton participe à un échange universitaire qui lui permet de voyager au Pérou, en Colombie et au Venezuela. Ce fut l’occasion pour lui de découvrir la culture de l’Amérique latine en compagnie de son meilleur ami.


À la fin de ses études, Kevin Rivaton intègre le cabinet de consulting en tourisme Marinat Voyages à Paris, où il travaille pendant deux ans. Il passe les six années suivantes au cabinet Opodo avant de se lancer en freelance. Kevin Rivaton exécute alors diverses missions de consultation pour de grandes entreprises spécialisées dans le tourisme : Club Med, Pierre et Vacances, Accor, Club Méditerranée, Euro Disney, la Société du Louvre, Flunch, Sodexho Alliance, PMU ou encore Havas Voyages.

Passion pour le tourisme éthique

Kevin Rivaton se prononce en faveur de plusieurs causes comme la défense d’un tourisme éthique ainsi que la défense du développement durable. Dans son métier, il s’efforce de toujours allier écologie et tourisme et préconise donc le respect des lieux touristiques à ses clients qui partent en voyage. Totalement contre l’idée du tourisme de masse, il affirme que cette forme de tourisme contribue en effet à la détérioration de la planète. Il conseille alors un tourisme de niche qui intègre le respect de la nature ainsi que la préservation de chaque nouveau site découvert.

Intérêt pour le projet de partenariat des pays méditerranéens avec l’Union européenne

Kevin Rivaton est par ailleurs intéressé par le projet de partenariat Euromed initié par Nicolas 

Sarkozy en 1995. Encore appelée « Processus de Barcelone », cette idée vise à aider les pays méditerranéens à se développer à travers un véritable partenariat entre les États riverains de la mer Méditerranée et les pays membres de l’Union européenne. Le projet aurait également permis de développer et d’améliorer les offres touristiques entre ces différents pays, mais il n’a malheureusement jamais réellement abouti. Bien qu’il permette aujourd’hui aux États membres de bénéficier de certains partenariats, il n’a pas encore favorisé de véritables rapprochements politiques et économiques.

Grand amateur de cyclisme et de voyages

Kevin Rivaton s’est lancé dans la pratique régulière du cyclisme à partir de 2008. D’abord considérée comme un passe-temps, cette activité devint rapidement une nouvelle passion. Au cours de la saison estivale de 2009, il traverse en effet le Liban et Israël en compagnie de son meilleur ami. Ce voyage de deux mois au Moyen-Orient lui permet aussi de commencer l’apprentissage de la langue arabe dont il poursuivra l’étude à son retour en France. Kevin Rivaton considère le cyclisme comme la seule occasion de découvrir des endroits uniques et soigneusement préservés par la nature : il s’y adonne régulièrement pendant ses vacances en famille.
Passionné de voyages, Kevin Rivaton part pour l’Argentine en compagnie de sa femme pour leur lune de miel. Il se rend aussi au Liban avec sa petite famille et initie ses enfants à l’apprentissage de la langue arabe. Au cours des voyages dans son pays natal, la famille de Kevin redécouvre les grandes villes du Liban telles que Beyrouth ou encore Tyr, d’où vient sa mère. Ils passent tous ensemble des moments émouvants sur les longues plages de sable blanc au bord de la mer à Tyr.

Entre vacances sur les plages de Tyr, voyages en Amérique latine et cyclisme à Beyrouth, Kevin Rivaton s’adonne entièrement à sa passion pour le tourisme écologique et pour des découvertes palpitantes autour du globe. Il est né à Beyrouth au Liban le 30 août 1982, où il grandit avant de rejoindre la France. Consultant en ingénierie culturelle et touristique à Paris, il habite à Belleville dans le dix-neuvième arrondissement, avec son épouse, sa fille et son fils.

Formation universitaire et vie professionnelle

D’abord intéressé par des études d’économie, Kevin Rivaton passe les concours Accès et Sésame qui lui permettent d’intégrer l’école de commerce de Toulouse. Il emménage donc à Toulouse pour entreprendre une licence en économie et gestion. Après ses trois premières années de formation universitaire en économie, il décide par la suite de poursuivre dans le secteur du tourisme qui l’intéresse depuis tant d’années. Pour son master, il s’inscrit donc en science Internationale du tourisme, marketing et Management toujours à l’école de commerce de Toulouse. Au cours de sa dernière année de master, Kevin Rivaton participe à un échange universitaire qui lui permet de voyager au Pérou, en Colombie et au Venezuela. Ce fut l’occasion pour lui de découvrir la culture de l’Amérique latine en compagnie de son meilleur ami.


À la fin de ses études, Kevin Rivaton intègre le cabinet de consulting en tourisme Marinat Voyages à Paris, où il travaille pendant deux ans. Il passe les six années suivantes au cabinet Opodo avant de se lancer en freelance. Kevin Rivaton exécute alors diverses missions de consultation pour de grandes entreprises spécialisées dans le tourisme : Club Med, Pierre et Vacances, Accor, Club Méditerranée, Euro Disney, la Société du Louvre, Flunch, Sodexho Alliance, PMU ou encore Havas Voyages.

Passion pour le tourisme éthique

Kevin Rivaton se prononce en faveur de plusieurs causes comme la défense d’un tourisme éthique ainsi que la défense du développement durable. Dans son métier, il s’efforce de toujours allier écologie et tourisme et préconise donc le respect des lieux touristiques à ses clients qui partent en voyage. Totalement contre l’idée du tourisme de masse, il affirme que cette forme de tourisme contribue en effet à la détérioration de la planète. Il conseille alors un tourisme de niche qui intègre le respect de la nature ainsi que la préservation de chaque nouveau site découvert.

Intérêt pour le projet de partenariat des pays méditerranéens avec l’Union européenne

Kevin Rivaton est par ailleurs intéressé par le projet de partenariat Euromed initié par Nicolas 

Sarkozy en 1995. Encore appelée « Processus de Barcelone », cette idée vise à aider les pays méditerranéens à se développer à travers un véritable partenariat entre les États riverains de la mer Méditerranée et les pays membres de l’Union européenne. Le projet aurait également permis de développer et d’améliorer les offres touristiques entre ces différents pays, mais il n’a malheureusement jamais réellement abouti. Bien qu’il permette aujourd’hui aux États membres de bénéficier de certains partenariats, il n’a pas encore favorisé de véritables rapprochements politiques et économiques.

Grand amateur de cyclisme et de voyages

Kevin Rivaton s’est lancé dans la pratique régulière du cyclisme à partir de 2008. D’abord considérée comme un passe-temps, cette activité devint rapidement une nouvelle passion. Au cours de la saison estivale de 2009, il traverse en effet le Liban et Israël en compagnie de son meilleur ami. Ce voyage de deux mois au Moyen-Orient lui permet aussi de commencer l’apprentissage de la langue arabe dont il poursuivra l’étude à son retour en France. Kevin Rivaton considère le cyclisme comme la seule occasion de découvrir des endroits uniques et soigneusement préservés par la nature : il s’y adonne régulièrement pendant ses vacances en famille.
Passionné de voyages, Kevin Rivaton part pour l’Argentine en compagnie de sa femme pour leur lune de miel. Il se rend aussi au Liban avec sa petite famille et initie ses enfants à l’apprentissage de la langue arabe. Au cours des voyages dans son pays natal, la famille de Kevin redécouvre les grandes villes du Liban telles que Beyrouth ou encore Tyr, d’où vient sa mère. Ils passent tous ensemble des moments émouvants sur les longues plages de sable blanc au bord de la mer à Tyr.

- Advertisement -

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Latest article

Gel hydroalcoolique : une alternative à l’eau et le savon

Pour éviter d’attraper le coronavirus, beaucoup de personnes utilisent des gels hydroalcooliques pour se protéger. Ces derniers contribuent à la santé et...

Pourquoi choisir un pyjama bébé avec des boutons pression ?

Vous êtes à la recherche d’un pyjama pour votre enfant ? Vous avez visité plusieurs magasins spécialisés en vente de vêtement pour...

La cueillette des champignons en famille

La saison de l’automne est celle qui est, pour les amateurs d’une telle activité, consacrée à la cueillette des champignons. Ce loisir...

9 raisons pour lesquelles votre enfant devrait faire des jeux de lettre tous les jours

Les mots fléchés  sont toujours un moyen fantastique d'occuper le temps de votre enfant et de l'aider à apprendre de manière surprenante.

L’interprétation de la couverture santé

La couverture santé est l’un des plus importants investissements qu’il est nécessaire de faire, surtout lorsqu’on approche de la retraite. Si vous...