Comment bien choisir son hydropulseur dentaire?

La technologie utilisée

Les hydropulseurs dentaires connaissent actuellement un succès qui est assez fulgurant. De fait, les constructeurs rivalisent d’ingéniosité pour offrir aux utilisateurs le meilleur équipement qui soit. Avant de faire votre choix, il est important que vous connaissiez les différentes technologies qui existent afin d’identifier celle qui vous conviendrait le mieux. Vous trouverez sur le marché des hydropulseurs dentaires waterjet. Ce qui caractérise ces appareils, c’est la buse mono dont ils sont munis. C’est elle qui asperge d’eau vos dents, à la pression idéale pour enlever tous les restes d’aliments dont votre brosse n’a pas pu se débarrasser.

Les hydropulseurs dentaires à jet d’eau sont un peu semblables aux modèles précédents dans le mode de fonctionnement. La différence entre les deux types d’appareils se trouve au niveau de la buse utilisée. Les modèles à jet d’eau utilisent une buse multi jet. Ces modèles permettent un nettoyage plus efficace des dents. Vous devez cependant les utiliser en faisant attention si vous avez un problème de sensibilité dentaire.

Les modèles oxyjet sont les plus chers qu’on retrouve sur le marché, mais également les plus performants. La technologie utilisation pour leur conception combine de l’air et de l’eau. Des microbulles sont alors formées dont le but est de débarrasser vos dents des restes d’aliments qui restent coincés même après le brossage et de détruire les plaques dentaires.

La capacité du réservoir

Si l’appareil est destiné à une utilisation familiale, le mieux est d’opter pour un réservoir avec une grande capacité. Un hydropulseur dentaire dont la capacité du réservoir est de 600 ml environ peut permettre le nettoyage des dents d’une famille composée de 4 membres.

Pour un hydropulseur dentaire personnel, un réservoir d’une capacité de 300 ml est largement suffisant. Les appareils qui ont un réservoir de cette taille ont souvent une petite taille. Ils n’ont donc aucun mal à trouver une place dans vos bagages lorsque vous devez partir en voyage.

Par ailleurs, il est important de noter qu’il existe des appareils dotés d’un grand réservoir, mais qui n’ont pas pour autant une trop grande taille. Certains constructeurs ont pris le parti de créer un système de pliage du réservoir très pratique qui facilite le rangement et le transport de l’appareil.

La source d’alimentation

La très grande majorité des hydropulseurs destinés à un usage familial utilisent un secteur. Ces appareils bénéficient donc d’une autonomie qui est illimitée, mais limite vos déplacements puisqu’ils ont besoin qu’un câble soit branché pour leur fonctionnement. L’autre bémol avec ce genre d’appareil, c’est qu’ils peuvent parfois s’avérer assez bruyants.

Les appareils qui utilisent une batterie offrent une autonomie qui est souvent comprise entre 10 et 25 minutes. Si on considère qu’une minute suffit au nettoyage des dents à l’aide d’un hydropulseur dentaire, on peut estimer que vous pouvez utiliser l’appareil 10 à 25 jours avant de le recharger.

Il faut également garder à l’esprit que la batterie peut un jour cesser de fonctionner et qu’il faudra la remplacer. Un problème que vous ne risquez pas d’avoir avec les hydropulseurs dentaires qui fonctionnent grâce à des piles. En effet, il vous suffit de changer les piles lorsque celles-ci sont à plat. Avec ce type d’appareil, vous pouvez vous attendre à une autonomie comprise entre 20 et 30 minutes. Ajoutons également qu’il s’agit d’un appareil qui est plus adapté à un usage personnel.

L’efficacité de l’appareil

Le réglage de la pression est une caractéristique que vous trouverez aujourd’hui sur la plupart des hydropulseurs dentaires. Au lieu de vous attarder sur ce critère, il est préférable de considérer le niveau de pression. Si la plupart des utilisateurs apprécient les pressions élevées, celles qui ont une dentition sensible préfèrent les pressions plus douces. Il est à noter que la pression est graduée de 1 à 12 sur certains appareils.

Les pulsations affichées par minutes sont également un critère à prendre en compte. On estime que pour être efficace, un hydropulseur doit afficher un nombre de pulsations par minute qui est généralement compris entre 1 000 et 1 600. Cependant, ce n’est qu’après avoir testé vous-même l’appareil que vous saurez s’il vous convient ou non.

La technologie utilisée

Les hydropulseurs dentaires connaissent actuellement un succès qui est assez fulgurant. De fait, les constructeurs rivalisent d’ingéniosité pour offrir aux utilisateurs le meilleur équipement qui soit. Avant de faire votre choix, il est important que vous connaissiez les différentes technologies qui existent afin d’identifier celle qui vous conviendrait le mieux. Vous trouverez sur le marché des hydropulseurs dentaires waterjet. Ce qui caractérise ces appareils, c’est la buse mono dont ils sont munis. C’est elle qui asperge d’eau vos dents, à la pression idéale pour enlever tous les restes d’aliments dont votre brosse n’a pas pu se débarrasser.

Les hydropulseurs dentaires à jet d’eau sont un peu semblables aux modèles précédents dans le mode de fonctionnement. La différence entre les deux types d’appareils se trouve au niveau de la buse utilisée. Les modèles à jet d’eau utilisent une buse multi jet. Ces modèles permettent un nettoyage plus efficace des dents. Vous devez cependant les utiliser en faisant attention si vous avez un problème de sensibilité dentaire.

Les modèles oxyjet sont les plus chers qu’on retrouve sur le marché, mais également les plus performants. La technologie utilisation pour leur conception combine de l’air et de l’eau. Des microbulles sont alors formées dont le but est de débarrasser vos dents des restes d’aliments qui restent coincés même après le brossage et de détruire les plaques dentaires.

La capacité du réservoir

Si l’appareil est destiné à une utilisation familiale, le mieux est d’opter pour un réservoir avec une grande capacité. Un hydropulseur dentaire dont la capacité du réservoir est de 600 ml environ peut permettre le nettoyage des dents d’une famille composée de 4 membres.

Pour un hydropulseur dentaire personnel, un réservoir d’une capacité de 300 ml est largement suffisant. Les appareils qui ont un réservoir de cette taille ont souvent une petite taille. Ils n’ont donc aucun mal à trouver une place dans vos bagages lorsque vous devez partir en voyage.

Par ailleurs, il est important de noter qu’il existe des appareils dotés d’un grand réservoir, mais qui n’ont pas pour autant une trop grande taille. Certains constructeurs ont pris le parti de créer un système de pliage du réservoir très pratique qui facilite le rangement et le transport de l’appareil.

La source d’alimentation

La très grande majorité des hydropulseurs destinés à un usage familial utilisent un secteur. Ces appareils bénéficient donc d’une autonomie qui est illimitée, mais limite vos déplacements puisqu’ils ont besoin qu’un câble soit branché pour leur fonctionnement. L’autre bémol avec ce genre d’appareil, c’est qu’ils peuvent parfois s’avérer assez bruyants.

Les appareils qui utilisent une batterie offrent une autonomie qui est souvent comprise entre 10 et 25 minutes. Si on considère qu’une minute suffit au nettoyage des dents à l’aide d’un hydropulseur dentaire, on peut estimer que vous pouvez utiliser l’appareil 10 à 25 jours avant de le recharger.

Il faut également garder à l’esprit que la batterie peut un jour cesser de fonctionner et qu’il faudra la remplacer. Un problème que vous ne risquez pas d’avoir avec les hydropulseurs dentaires qui fonctionnent grâce à des piles. En effet, il vous suffit de changer les piles lorsque celles-ci sont à plat. Avec ce type d’appareil, vous pouvez vous attendre à une autonomie comprise entre 20 et 30 minutes. Ajoutons également qu’il s’agit d’un appareil qui est plus adapté à un usage personnel.

L’efficacité de l’appareil

Le réglage de la pression est une caractéristique que vous trouverez aujourd’hui sur la plupart des hydropulseurs dentaires. Au lieu de vous attarder sur ce critère, il est préférable de considérer le niveau de pression. Si la plupart des utilisateurs apprécient les pressions élevées, celles qui ont une dentition sensible préfèrent les pressions plus douces. Il est à noter que la pression est graduée de 1 à 12 sur certains appareils.

Les pulsations affichées par minutes sont également un critère à prendre en compte. On estime que pour être efficace, un hydropulseur doit afficher un nombre de pulsations par minute qui est généralement compris entre 1 000 et 1 600. Cependant, ce n’est qu’après avoir testé vous-même l’appareil que vous saurez s’il vous convient ou non.

- Advertisement -

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Latest article

Comment la mode enfant a-t-elle évolué ces dernières années ?

Les enfants aussi ont le droit d’être à la mode ! Oui, qu’ils soient bébés ou jeune enfant, les parents ont le...

Top des conseils pour trouver la meilleure extension de cheveux

Si vous ne savez pas grand-chose sur le monde des extensions de cheveux, même si vous avez déjà eu des extensions, il...

Comment aider mon enfant à apprendre la musique ?

Les enfants sont souvent passionnés par la musique. Ils n'hésitent pas à développer une certaine envie pour apprendre les instruments de musique....

Les choses à faire lorsqu’on se trouve à Hanoï, la capitale du Vietnam

 À Hanoï, la capitale du Vietnam, ce ne sont pas les visites et les activités qui manquent. Couvrant une superficie de 3...

Tout comprendre sur le kit brassage bière

Envie de brasser votre propre bière, mais vous ne savez pas quel kit choisir ? L’idéal est de prendre en compte le guide...