Quelles sont les règles pour transporter un enfant en voiture ?

Être parent n’est pas un rôle de tout repos, cela requiert une grande dévotion. Lorsqu’un couple donne naissance à un bébé, ils doivent obligatoirement réinventer leurs quotidiens.

Lors des déplacements en voiture, par exemple, les règles concernant le transport d’enfant en voiture doivent être respectées. Lesquels ? Découvrez les détails de chaque clause dans les paragraphes suivants.

Les règles à respecter pour le transport d’un enfant de moins de 10 ans

Jusqu’à présent, la loi stipule que les enfants de moins de 10 ans doivent être installées à l’arrière du véhicule. Néanmoins, il existe certains règlements concernant le transport des bébés.

Afin d’offrir une sérénité aux jeunes parents, ces derniers peuvent être installés sur le siège avant à condition d’être dos à la route et l’airbag désactivé. D’ailleurs, lorsque l’enfant grandit, il doit être installé dans un système performant adapté à sa morphologie et à son poids homologué par les spécialistes.

Ces clauses ont été créées afin de réduire les risques en cas d’incident. En effet, les chocs importants peuvent avoir des impacts indésirables pour le développement des jeunes enfants.

Vers quel dispositif se tourner ? Sachez que vous aurez le choix entre un siège à coque, un siège avec dossier, un siège rehausseur, un siège baquet face à la route et tant d’autres. Lorsque la morphologie de votre enfant sera adaptée au port de ceinture de sécurité, un médecin agrée exerçant au sein de votre préfecture doit l’examiner et lui attribuer un certificat médical d’exemption.

Les dispositifs pour enfant conformes aux normes européennes

Selon les experts, il existe deux normes retenues sur le territoire français. Le premier étant la norme R44. Ce dernier sert principalement à classer les dispositifs en 5 groupes en fonction du poids de l’enfant.

Le second étant la norme R129. Il classe les dispositifs en fonction de la taille de l’enfant. Afin d’améliorer la protection des usagers, chaque dispositif doit obligatoirement être compatible avec un système Isofix.

Faut-il utiliser une chaise auto pivotant aux environs de 360 degrés ?

Depuis quelque temps, on a pu constater l’avènement du siège auto pivotant à 360 degrés. Comparés aux autres dispositifs, ces derniers sont plus performants et offrent une protection optimale pour votre enfant.

En utilisant le système Isofix de votre véhicule, l’installation s’effectuera en toute aisance. Mis à part cela, ce type de siège auto pour enfant prévient les mauvais positionnements de votre enfant.

D’ailleurs, vous n’aurez aucun souci durant la manipulation, car il a été conçu afin de vous offrir plus de flexibilité. Dites au revoir aux maux de dos durant tout le trajet grâce à ses performances hors du commun.

Les règles à respecter pour le transport d’un enfant de plus de 10 ans

À partir de 8 ans, les jeunes enfants commencent à développer un certain degré de curiosité. De ce fait, le port d’une ceinture de sécurité ainsi que plusieurs mesures sécuritaires doivent être appliqués.

Avant le trajet, les parents doivent expliquer les dangers auxquels ils seront exposés en cas de négligence. Apprenez-les également à ne pas jouer avec les poignées de portes. Bien que ce soit des règles banales, ils contribuent à la sécurité de vos petits protégés.

Les sanctions à prévoir en cas de non-respect des règles de sécurité

Aux yeux de la loi, le conducteur est responsable de la sécurité des passagers. De ce fait, si l’un de vos enfants ne respecte pas les règles mises en vigueur, vous serez soumis à une lourde amende qui peut atteindre jusqu’à 750 euros.

Avez-vous oublié de mettre une ceinture de sécurité à votre enfant ? L’amende à payer est de 135 euros.

Être parent n’est pas un rôle de tout repos, cela requiert une grande dévotion. Lorsqu’un couple donne naissance à un bébé, ils doivent obligatoirement réinventer leurs quotidiens.

Lors des déplacements en voiture, par exemple, les règles concernant le transport d’enfant en voiture doivent être respectées. Lesquels ? Découvrez les détails de chaque clause dans les paragraphes suivants.

Les règles à respecter pour le transport d’un enfant de moins de 10 ans

Jusqu’à présent, la loi stipule que les enfants de moins de 10 ans doivent être installées à l’arrière du véhicule. Néanmoins, il existe certains règlements concernant le transport des bébés.

Afin d’offrir une sérénité aux jeunes parents, ces derniers peuvent être installés sur le siège avant à condition d’être dos à la route et l’airbag désactivé. D’ailleurs, lorsque l’enfant grandit, il doit être installé dans un système performant adapté à sa morphologie et à son poids homologué par les spécialistes.

Ces clauses ont été créées afin de réduire les risques en cas d’incident. En effet, les chocs importants peuvent avoir des impacts indésirables pour le développement des jeunes enfants.

Vers quel dispositif se tourner ? Sachez que vous aurez le choix entre un siège à coque, un siège avec dossier, un siège rehausseur, un siège baquet face à la route et tant d’autres. Lorsque la morphologie de votre enfant sera adaptée au port de ceinture de sécurité, un médecin agrée exerçant au sein de votre préfecture doit l’examiner et lui attribuer un certificat médical d’exemption.

Les dispositifs pour enfant conformes aux normes européennes

Selon les experts, il existe deux normes retenues sur le territoire français. Le premier étant la norme R44. Ce dernier sert principalement à classer les dispositifs en 5 groupes en fonction du poids de l’enfant.

Le second étant la norme R129. Il classe les dispositifs en fonction de la taille de l’enfant. Afin d’améliorer la protection des usagers, chaque dispositif doit obligatoirement être compatible avec un système Isofix.

Faut-il utiliser une chaise auto pivotant aux environs de 360 degrés ?

Depuis quelque temps, on a pu constater l’avènement du siège auto pivotant à 360 degrés. Comparés aux autres dispositifs, ces derniers sont plus performants et offrent une protection optimale pour votre enfant.

En utilisant le système Isofix de votre véhicule, l’installation s’effectuera en toute aisance. Mis à part cela, ce type de siège auto pour enfant prévient les mauvais positionnements de votre enfant.

D’ailleurs, vous n’aurez aucun souci durant la manipulation, car il a été conçu afin de vous offrir plus de flexibilité. Dites au revoir aux maux de dos durant tout le trajet grâce à ses performances hors du commun.

Les règles à respecter pour le transport d’un enfant de plus de 10 ans

À partir de 8 ans, les jeunes enfants commencent à développer un certain degré de curiosité. De ce fait, le port d’une ceinture de sécurité ainsi que plusieurs mesures sécuritaires doivent être appliqués.

Avant le trajet, les parents doivent expliquer les dangers auxquels ils seront exposés en cas de négligence. Apprenez-les également à ne pas jouer avec les poignées de portes. Bien que ce soit des règles banales, ils contribuent à la sécurité de vos petits protégés.

Les sanctions à prévoir en cas de non-respect des règles de sécurité

Aux yeux de la loi, le conducteur est responsable de la sécurité des passagers. De ce fait, si l’un de vos enfants ne respecte pas les règles mises en vigueur, vous serez soumis à une lourde amende qui peut atteindre jusqu’à 750 euros.

Avez-vous oublié de mettre une ceinture de sécurité à votre enfant ? L’amende à payer est de 135 euros.

- Advertisement -

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Latest article