Quelles sont les aides pour bénéficier d’un transport pour personne à mobilité réduite ?

Les personnes à mobilité réduite se trouvent souvent confrontées à des problèmes de déplacement. Elles doivent se déplacer dans des véhicules adaptés qui comprennent tous les équipements nécessaires pour assurer leur confort. Il existe plusieurs solutions pour se déplacer, comme le transport à la demande ou le transport adapté. Découvrez les aides pour pouvoir en bénéficier. 

Le PAM pour le transport à la demande

Le PAM est un service de transport personne handicapée à la demande. PAM renvoie à « Pour Aider à la Mobilité ». Il s’agit d’un transport public collectif à la demande, destiné aux personnes en situation de handicap en région Île-de-France. Il propose un service de transport pour un trajet de plus de 500 mètres. Vous pouvez bénéficier de ce service tous les jours de la semaine, de 6 h à minuit. Soulignons que la famille de la personne à mobilité réduite ne peut pas toujours l’accompagner dans ses déplacements. D’où l’intérêt d’avoir recours au transport à la demande, qui propose du personnel accompagnateur à chaque étape des déplacements de la PMR. Les collectivités collaborent avec des entreprises spécialisées comme le Groupe MyMobility pour le transport à la demande en raison de leur expertise. 

L’aide au déplacement de la PCH (Prestation de compensation du handicap)

Il s’agit d’une aide des MDPH ou Maisons Départementales des Personnes Handicapées pour les frais liés à l’aménagement technique d’un TPMR. Cette aide au transport s’inscrit dans le cadre d’une aide à la mobilité. La personne qui peut en bénéficier doit :

  • Avoir un âge inférieur à 60 ans ;
  • Disposer du permis de conduire aménagé ;
  • Habiter en France de façon durable et stable.

Le montant de l’aide au transport de la PCH s’élève à 5 000 € maximum sur une période de 5 ans. Le taux de prise en charge est de 100 % jusqu’à 1 500 €, et de 75% de 1 500 € à 5 000 €. 

L’aide à la mobilité octroyée par l’Agefiph

L’Agefiph fait référence à l’Association pour la Gestion des Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées. Elle accorde des aides à la mobilité à ceux qui ont besoin d’un véhicule adapté :

  • Pour se préparer à un emploi ;
  • Pour accéder à cet emploi ;
  • Pour conserver son emploi.

Les personnes qui peuvent bénéficier de cette aide à la mobilité sont :

  • Les travailleurs du secteur privé ou les travailleurs indépendants ;
  • Les demandeurs d’emploi ;
  • Les détenteurs d’une promesse d’embauche ;
  • Les étudiants de l’enseignement supérieur qui sont en stage obligatoire.

L’aide est plafonnée à 9 000 €, et peut financer l’adaptation de la voiture jusqu’à 50 % de son coût. 

L’aide exceptionnelle aux déplacements

Cette aide s’adresse aux personnes handicapées qui ne peuvent pas se risquer à prendre les transports en commun. Les personnes qui peuvent bénéficier de cette aide spéciale sont :

  • Les stagiaires de formation professionnelle ;
  • Les salariés et les travailleurs indépendants ;
  • Etc. 

Le montant de cette aide exceptionnelle s’élève à 100 € maximum par jour travaillé. Le remboursement se fait avec les justificatifs des dépenses concernées. 

L’aide fournie par le FIPHFP

Il s’agit d’une aide pour l’adaptation du véhicule TPMR. Le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique vise à aider les travailleurs handicapés employés :

  • Par l’État ;
  • Les établissements publics ;
  • Les collectivités territoriales ;
  • Les organismes conventionnés ;
  • Les associations ;
  • Etc.

Cette aide est destinée à couvrir le montant de l’adaptation de la voiture TPMR restant à la charge. Nous parlons ici du montant après la déduction des autres financements. 

Les aides individuelles

Il s’agit d’aides auprès des :

  • Caisses d’allocation familiale, comités d’entreprise, mutuelles de santé, caisse de retraite, etc.
  • Conseils départementaux, régionaux ou municipaux ;
  • Fondations, publiques ou privées ;
  • Etc.

Nous avons fait le tour des principales aides qui peuvent vous aider à financer l’accès au TPMR. Tournez-vous vers le financement qui correspond à votre statut.

Les personnes à mobilité réduite se trouvent souvent confrontées à des problèmes de déplacement. Elles doivent se déplacer dans des véhicules adaptés qui comprennent tous les équipements nécessaires pour assurer leur confort. Il existe plusieurs solutions pour se déplacer, comme le transport à la demande ou le transport adapté. Découvrez les aides pour pouvoir en bénéficier. 

Le PAM pour le transport à la demande

Le PAM est un service de transport personne handicapée à la demande. PAM renvoie à « Pour Aider à la Mobilité ». Il s’agit d’un transport public collectif à la demande, destiné aux personnes en situation de handicap en région Île-de-France. Il propose un service de transport pour un trajet de plus de 500 mètres. Vous pouvez bénéficier de ce service tous les jours de la semaine, de 6 h à minuit. Soulignons que la famille de la personne à mobilité réduite ne peut pas toujours l’accompagner dans ses déplacements. D’où l’intérêt d’avoir recours au transport à la demande, qui propose du personnel accompagnateur à chaque étape des déplacements de la PMR. Les collectivités collaborent avec des entreprises spécialisées comme le Groupe MyMobility pour le transport à la demande en raison de leur expertise. 

L’aide au déplacement de la PCH (Prestation de compensation du handicap)

Il s’agit d’une aide des MDPH ou Maisons Départementales des Personnes Handicapées pour les frais liés à l’aménagement technique d’un TPMR. Cette aide au transport s’inscrit dans le cadre d’une aide à la mobilité. La personne qui peut en bénéficier doit :

  • Avoir un âge inférieur à 60 ans ;
  • Disposer du permis de conduire aménagé ;
  • Habiter en France de façon durable et stable.

Le montant de l’aide au transport de la PCH s’élève à 5 000 € maximum sur une période de 5 ans. Le taux de prise en charge est de 100 % jusqu’à 1 500 €, et de 75% de 1 500 € à 5 000 €. 

L’aide à la mobilité octroyée par l’Agefiph

L’Agefiph fait référence à l’Association pour la Gestion des Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées. Elle accorde des aides à la mobilité à ceux qui ont besoin d’un véhicule adapté :

  • Pour se préparer à un emploi ;
  • Pour accéder à cet emploi ;
  • Pour conserver son emploi.

Les personnes qui peuvent bénéficier de cette aide à la mobilité sont :

  • Les travailleurs du secteur privé ou les travailleurs indépendants ;
  • Les demandeurs d’emploi ;
  • Les détenteurs d’une promesse d’embauche ;
  • Les étudiants de l’enseignement supérieur qui sont en stage obligatoire.

L’aide est plafonnée à 9 000 €, et peut financer l’adaptation de la voiture jusqu’à 50 % de son coût. 

L’aide exceptionnelle aux déplacements

Cette aide s’adresse aux personnes handicapées qui ne peuvent pas se risquer à prendre les transports en commun. Les personnes qui peuvent bénéficier de cette aide spéciale sont :

  • Les stagiaires de formation professionnelle ;
  • Les salariés et les travailleurs indépendants ;
  • Etc. 

Le montant de cette aide exceptionnelle s’élève à 100 € maximum par jour travaillé. Le remboursement se fait avec les justificatifs des dépenses concernées. 

L’aide fournie par le FIPHFP

Il s’agit d’une aide pour l’adaptation du véhicule TPMR. Le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique vise à aider les travailleurs handicapés employés :

  • Par l’État ;
  • Les établissements publics ;
  • Les collectivités territoriales ;
  • Les organismes conventionnés ;
  • Les associations ;
  • Etc.

Cette aide est destinée à couvrir le montant de l’adaptation de la voiture TPMR restant à la charge. Nous parlons ici du montant après la déduction des autres financements. 

Les aides individuelles

Il s’agit d’aides auprès des :

  • Caisses d’allocation familiale, comités d’entreprise, mutuelles de santé, caisse de retraite, etc.
  • Conseils départementaux, régionaux ou municipaux ;
  • Fondations, publiques ou privées ;
  • Etc.

Nous avons fait le tour des principales aides qui peuvent vous aider à financer l’accès au TPMR. Tournez-vous vers le financement qui correspond à votre statut.

- Advertisement -spot_img

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest article